Allaiter or not ??

C’est la question que beaucoup de futur maman se pose, de peur d’être jugé si elle ne le font pas. Une chose est sur si il n’y a pas le désire d’allaiter, il est quasiment certain que celui-ci ne réussira pas (bien entendu il peux y avoir des exceptions).

Mais ce qu’il ne faut pas oublier: c’est un choix PERSONNEL, pas pour faire plaisir a machin ou bidule.

Lorsque je suis tombé enceinte la question ne c’est pas posé longtemps, car j’ai toujours voulu allaiter, sentir se contact se partage avec mon enfant, en tête a tête, rien que tout les deux.

Quand on ne l’a pas vécu on voit ça tout beau tout rose, mais il y a quand même des inconvénients:

ATTENTION

Je ne fait pas cet article pour dégoûter de l’allaitement, je partage juste mon vécu, chaque femme est différentes.

J’ai eu la chance d’avoir une sage femme qui ne m’a pas menti sur l’allaitement, lors du cours sur se sujet, nous avons tout abordé: les différentes positions, les montés de lait, le tire-lait, les engorgements, les crevasse (oui je sais pas très glamour) …

A la naissance de ma fille on m’a proposé une mise au sein 2h après l’accouchement, bon je suis tombée sur une auxiliaire pas très délicate qui a pris mon sein pour un citron (si si je vous jure, j’ai même voulu lui proposer un presse citron). Je suis d’accord pour que bébé comprenne qu’il y a quelque chose à mangé là on doit en sortir un peu, mais molo quand même.

Une fois que Choupette a compris qu’il y avais un truc sympa ici, elle c’est donc greffé a mon sein: whouahou ça pince !!!!! je me suis même demandé si elle était pas née avec des dents (bon OK j’exagère un peu mais pas trop quand même). Ha oui je ne vous ai pas dit mais je suis une vrais doudouille (ça se comprend mieux maintenant)

Le premier jour elle n’a pas beaucoup tété car elle était nauséeuse, du coup je me suis dit « bon ça va c’est supportable » ou pas. Parce que des le lendemain ou elle a commencer a prendre son rythme de tétés, la j’ai fait la tronche ……. mais pas totalement.

Bah oui vous direz vous, je sais pas ce que je veux, mais c’est tellement agréable de sentir la chaleur de son bébé qui tète et se régale (du moins c’est l’impression que ça donne), un moment unique et inexplicable tant qu’on ne l’a pas vécu (oui y a pas que du négatif vous voyez !!)

Les auxiliaire et sage femme vous explique bien comment votre bébé doit prendre le sein pour qu’il n’y ai pas de problème, bon bah j’ai pas du être une bonne élève, car BIM !!! les crevasse se sont invitées. Aïe aïe aïe ça ça fait vraiment mal, imaginer un bobo que vous passer votre temps a sucer,………………… oui voila tu imagines bien, ça pique !739-2811

Il y a toute sorte de choses pour aider à surmonter les crevasse, les crèmes apaisantes
(attention a ne pas prendre n’importe lesquelles car toutes ne fonctionne pas, celles a base de lanoline sont tip top, un peu cher mais vraiment efficace)

dodie-bouts-de-sein-x2Si cela ne suffit pas il y a les bouts de seins, petite tétine en silicone que l’on place sur le seins abîmer lors de la tété pour soulager la douleur (ça j’adore, bon après faut que bébé accepte).chicco-lot-de-2-coquilles-d-allaitement

Il y a aussi les coques de protection que l’on met sur le sein pour éviter
que cela macère  dans le coussinet d’allaitement (oui toujours dans le glamour). Cela permet de recueillir les petites gouttes de lait tout en laissant le sein au sec.

Grace a tous cela j’ai pu continuer mon allaitement, jusqu’au 6 semaines de Choupette.

A ce moment là, la fatigue est devenu trop importante pour moi, je traînais un rhume depuis plus d’un mois, et ma puce avais de plus en plus de mal à téter, réclamais presque toute les heures.

J’ai fait le choix de stopper l’allaitement pour mon bien être (oui j’ai été égoïste sur le coup) mais aussi pour le bien être de Choupette qui devait ressentir que je ne prenais plus plaisir à l’allaiter (oui oui les bébés sont des éponge et ressentent tout).

J’ai donc pris contact avec une puéricultrice de la PMI qui m’a conseillé pour passer de l’allaitement au lait maternisé. Elle m’avais donc conseillé de retirer une tété tout les 3/4 jours suivant comment Choupette le vivais. Elle m’a dit de tout faire en douceur, sauf que mademoiselle en a décidé autrement et en 1 semaines elle était entièrement passé au biberons et j’ai halluciné quand j’ai vu la quantité qu’elle pouvais ingurgiter.

Bref je ne regrette pas du tout d’avoir arrêté, mais je ne regrette pas du tout d’avoir allaiter. Je garde en mémoire tout ces moments passé avec Choupette: la nuit seule toutes les deux en tête à tête, la voir s’endormir juste à la fin de la tété le bouche encore sur mon sein (je sens l’émotion m’envahir oulala). Je retenterais bien l’expérience si un autre bébé voyais le jour …… qui sais ??

Et vous vos allaitement, racontez moi tout ??

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s